Les Prix Bédélys 2017

2 juin 2017

Les Prix Bédélys 2017
Promo 9e Art a récemment dévoilé les lauréats de la 18e édition des prix Bédélys. Ces prix Bédélys récompensent les meilleures bandes dessinées publiées ou diffusées au Québec au cours de l'année 2016. Voici la liste des lauréats :

Bédélys Québec

Nunavik, Michel Hellman, Pow Pow

Le titre Nunavik énonce d'emblée une promesse de voyage et de dépaysement. C'est une promesse qui est tenue puisque tout au long de ce récit de voyage, le lecteur est amené à découvrir des paysages et la réalité complexe des Inuit du nord du Québec. Cela dit, Nunavik n'est pas qu'un récit sur le Nord fantasmé : c'en est aussi un, très humain, sur la désillusion. De son style jeté, grouillant et généreux, Michel Hellman décrit un univers où l'émerveillement est souvent accompagné d'un versant plus sombre qui l'annule...

Bédélys Monde

Stupor Mundi, Néjib, Gallimard

Stupor Mundi, c'est d'abord une intrigue médiévale captivante et sans temps mort, efficacement servie par un dessin fluide et dépouillé, près de l'esquisse. Mais c'est aussi une galerie de personnages riches dont la profondeur se dévoile au fil du récit, et dont les confidences sont soutenues par les ambiances feutrées des ombres et des couleurs minimales. C'est en outre une parabole sur la place que prend la connaissance dans nos sociétés, plus que jamais lorsqu'elle est confrontée aux croyances, et, plus encore, une interrogation sur la fonction de l'image : instrument de pouvoir ou refuge de la mémoire ?

Bédélys Jeunesse

Fantômes, Raina Telgemeier, Éditions Scholastic

La nouvelle bande dessinée de Raina Telgemeier surprend par la légèreté avec laquelle elle réussit à aborder des sujets sérieux comme la maladie et le deuil, mais aussi par l'originalité de son récit. En encadrant une relation conflictuelle entre deux sœurs par une histoire de fantômes, l'auteure réussit à peindre un portrait à la fois touchant et réaliste d'une famille qui lutte pour vivre une vie normale et heureuse. Fantômes charme à tous coups, sans sombrer dans le mélodrame, mais sans avoir peur, non plus, de l'intensité émotive.

Bédélys Indépendant

Un client habituel, Skip Jensen, Éditions Trip

Un client habituel porte sur un sujet réel et horrible : la biographie de Joel Rifkin, un psychopathe misogyne ayant assassiné 18 prostituées au début des années 90. À l'heure de la radicalisation, le sujet est évidemment troublant d'actualité : qu'est-ce qui fait que le quotidien banal d'une personne sombre vers l'irréparable ? Avec une approche graphique s'inscrivant entre art naïf et art brut, Skip Jensen convie le lecteur à une descente clinique et troublante dans les profondeurs de l'âme humaine. En vente en librairie seulement.

Bédélys Indépendant - Prix spécial du jury

Joey Pyro : La face collée sur l'asphalte, Jordanne Maynard

Le jury du Bédélys Indépendant a exceptionnellement décidé cette année d'accorder un prix spécial à Joey Pyro : La face collée sur l'asphalte de Jordanne Maynard. Malgré la brièveté du projet de fin d'études de cette finissante de la majeure en bande dessinée de l'UQO, le jury a été séduit par l'énergie de cette vraie-fausse biographie de la trajectoire pleine de bruit et de fureur d'un chanteur punk sans compromis, le tout dans un vigoureux univers simiesque anthropomorphe !

Pour en savoir plus sur les Prix Bédélys.