Décès du mangaka Jirô Taniguchi

13 février 2017

Décès du mangaka Jirô Taniguchi
« Les amateurs de bande dessinée pleurent l'illustre Jirô Taniguchi, décédé ce 11 février à l'âge de 69. Le mangaka japonais est mort des suites d'une longue maladie.

Jirô Taniguchi a séduit les lecteurs de tous horizons avec son style tout en délicatesse et en poésie, et par son regard compatissant sur l'être humain. S'aventurant autant dans la fresque familiale que dans les séries d'aventures, des découvertes culinaires aux observations méditatives, le maître japonais a réussi à créer une œuvre majeure.

Ce sont les éditions Casterman qui, dès le milieu des années 1990, ont apporté aux lecteurs francophones la diversité harmonieuse de ce mangaka. Plus d'un million d'exemplaires de ses titres ont été vendus dans la francophonie.

Né à Tottori, au Japon, en 1947, Jirô Taniguchi a grandi dans une famille plutôt pauvre. Lui-même considéré comme un « enfant à la santé fragile », il se tourne rapidement vers la lecture et le dessin. Au début de la vingtaine, il devient mangaka, d'abord comme assistant à des créateurs confirmés. Il en vient ensuite à créer ses propres œuvres, largement inspirées par la bande dessinée européenne, le début d'une carrière saluée de toutes parts.

Parmi les titres bien connus, mentionnons Quartier lointain - qui lui a valu le Prix du scénario au Festival d'Angoulême en 2003 -, L'homme qui marche, Le sommet des dieux et Le gourmet solitaire. »

Dominique Lemieux, Les libraires, 11/02/2017 

Pour en savoir plus: Les libraires

Pour (re)découvrie les albums de Jirö Taniguchi, cliquez ici.