36,95 $

Éditions Gallimard, 206 pages.
Genre littérature étrangère
Suggéré par Félix P. le 10 avril 2009

Commentaire de Félix P.

Jean Clair, ex-directeur du musée Picasso maintenant membre de l'Académie française, poursuit la publication de son « journal » avec La tourterelle et le chat-huant, qui couvre la période 2007-2008.

Ce volume poursuit l'entreprise entamée avec Journal atrabilaire et Lait noir de l'aube. Il s'agit de la compilation de pensées éparses glanées au fil des saisons. Pourtant, ces volumes relèvent beaucoup moins du journal que des carnets ou des mémoires ; tout n'est que réflexion, personnelle soit, mais où toute référence au quotidien est évacuée, ne laissant place qu'aux pensées de l'auteur.

Le livre est composé de courts instantanés qui tentent de saisir l'air du temps (qu'il s'agisse des religions, de la télévision, de ses voyages ou, tout simplement, de souvenirs et d'anecdotes). Quoique moins fielleux que dans les volumes précédents, le constat en est un d'un pessimisme profond : « La misère succède à la misère. Notre culture y perdra. Tout peut-être. Mais à quoi bon s'enrager ? Nous avons déjà perdu. » Les réflexions sur la culture occupent une place toujours plus grande, en venant presque à faire oublier que Jean Clair est avant tout un spécialiste des avant-gardes artistiques du début du vingtième siècle, il n'en demeure pas moins un critique de premier ordre de l'art contemporain, plus près d'une tradition quelque peu conservatrice que d'une modernité qui, du passé, a fait table rase...


Pour en savoir plus